Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Donc voilà

Un peu de tout, sur tout ou rien, selon l'humeur du jour.

SOLIDARITÉ

Publié le 31 Mai 2016 par Jean Dufour

..................................................................................................................................................................................................................
En raison d'une action menée en front commun syndical, en solidarité avec la manifestation nationale des services publics de ce jour, le diffusion de ce billet est déplacée de quelques lignes.
Donc, voilà

commentaires

RIEN NE SERT DE COURIR, IL FAUT PARTIR.

Publié le 29 Mai 2016 par Jean Dufour

Après la participation de 60.000 joggeurs à la manifestation de mardi pour rouscailler contre les nouvelles mesures gouvernementales à l'encontre des travailleurs, ils seront 40.000 ce dimanche à parcourir 20 kilomètres en soutien aux décideurs qui décident pour nous. Les participants n'auront de cesse, en effet, de démontrer par l'exemple que l'on peut toujours faire la même chose en moins de temps ... !
NDLR: parcourir 20 kilomètres à 40.000, ce n'est jamais qu'un demi-mètre par personne !
Donc, voilà.

commentaires

LA PENSÉE DU JOUR

Publié le 25 Mai 2016 par Jean Dufour

On ne peut pas naître et avoir tété !
Donc, voilà.

commentaires

JOURNÉE MONDIALE

Publié le 23 Mai 2016 par Jean Dufour

Entendu à la radio ce matin:
"L'obésité prend de l'ampleur" !
Donc, voilà.
commentaires

ALLO PAPA TANGO CHARLIE

Publié le 22 Mai 2016 par Jean Dufour

Émouvante cérémonie ce matin au Palais royal, en hommage aux victimes des attentats du 22 Mars. Parmi les moments forts de ce rassemblement officiel retransmis sur toutes les chaines de télévision du Royaume, on retiendra sans conteste l’image d’une « partie significative » (®JJ) de la communauté des gouvernants qui nous gouvernent pianotant sur leurs portables de service, dans l’attente de la royale arrivée, traduisant par là une conscience professionnelle exemplaire qui force le respect.
Nous avons pu nous procurer quelques-uns de ces messages échangés dont voici un échantillon significatif de quelques extraits pris au hasard et publiés anonymement :
- « Charles devrait arrêter les abdominaux »
- « P…., t’as vu les genous de Mathilde » - « Genoux pas, genous » - « Oui, genoux »
- « 2 – 0 »
- « Qu’est-ce qu’on mange à midi ? »
- « Tu sais comment on a arrêté l’homme au chapeau ? » - « Non » - « On a retrouvé chez lui un porte clé : pas de fête sans bob » - « mdr »
- « C’est à quelle heure le doudou ? »
- « Quand est-ce qu’il rentre ton mari ? »
- « C’est comment encore le nom du roi Philippe ? »
Et d’autres passages que la décence et la moralité nous empêchent de reproduire ici.
Donc, voilà,

commentaires

JARDIN EXTRAORDINAIRE

Publié le 16 Mai 2016 par Jean Dufour

En ce week-end férié, la nouvelle est passée pratiquement inaperçue. Pourtant elle confirme enfin cette hypothèse qui préoccupait le monde scientifique depuis belle lurette. On apprenait en effet hier, dans l'émission le Jardin extraordinaire, qu'une équipe de savants internationaux avaient pu observer que les girafes visionnaient bien des films de cou.
Donc, voilà.

 

commentaires

PRISON: BREAK !

Publié le 6 Mai 2016 par Jean Dufour

Le monde carcéral est en ébullition. Les gardiens manifestent leur mécontentement et dénoncent leurs conditions de travail. Nous avons voulu comprendre le pourquoi de ce ras-le-bol et nous sommes procurés la dernière étude universitaire sur la question. Le constat est accablant. Une part significative des détenus sont des prévenus. Et comme un prévenu en vaut deux, on aura vite compris les raisons de la surpopulation des cellules. Pourtant, affirment les chercheurs qui cherchent, la solution parait évidente et ne demande qu'à être appliquée: il suffit simplement de doubler les semi-libertés !
Donc, voilà.
commentaires

ASCENSION A LA MARCHE

Publié le 5 Mai 2016 par Jean Dufour

Aujourd'hui fête de l'Ascension. 
Mais qui se souvient encore de l'origine de cette célébration dont nul ne conteste le bien-fondé pour autant qu'elle soit prétexte à un jour de congé ?
L'ascension, ne l'oublions pas, était jadis la fête des filles de joie, en mémoire de l'une des figures les plus emblématiques de la profession, la sulfureuse Anne Cension (ou A. Cension), que sa nombreuse clientèle eut tôt fait de baptiser "la Cension". Renommée pour ses talents multiples et variés (on lui doit de multiples trouvailles, telles que le toboggan bourkinabé, le décapsuleur de Tchaïkovski ou la mitraillette enrayée), la Cension ne se contenta point de prodiguer ses bons services aux mâles (et pas que) de la localité, mais elle se fit également un devoir de transmettre les trucs et ficelles du métier à la jeune génération. Et bientôt, ce furent des dizaines de jeunes disciples qui s'égaillèrent par monts et pas vaux pour propager et appliquer les enseignements de leur gouroute jusque dans les régions les plus reculées. Bien vite, on connut et reconnut la griffe de la fondatrice de ce renouveau charismatique partout où ses adeptes s'établirent. L'appellation "la Cension" devint une véritable référence, défendue aux quatre coins du pays, par des ambassadrices de charme performantes telles que la Cension du Mont Blanc, réputée pour la qualité de ses blancs en neige, la Cension du Mont Ventoux, et son fameux mont pelé, ou encore la Cension de la Tour Eiffel, dont l'enseigne n'était pas qu'un symbole.
Le jour du décès de la fondatrice de ce mouvement, encore bien vivace aujourd'hui, on proposa de rendre hommage à celle qui se dévoua corps et âme à faire s'élever au septième ciel les pauvres bougres en mal de sensations fortes, et l'on décida, en front commun syndical intersectoriel, d'inscrire au calendrier des jours fériés le "Jeudi de la Cension", qu'un moine presbyte du Moyen-Age transforma malheureusement en "Jeudi de l'Ascension".
Quant à son mari, il ne se douta jamais de rien. Ce qui lui valut le surnom du "Con de la Cension", que l'on vénère le lendemain.
Donc, voilà,

commentaires

TRENTIÈME ANNIVERSAIRE

Publié le 4 Mai 2016 par Jean Dufour

Il y a trente ans, éclatait la terrible catastrophe nucléaire de Tchernobyl, classée au niveau 7, le plus élevé sur l'échelle internationale des événements nucléaires.
Il y a trente ans, Sandra Kim chantait "J'aime la vie", classée au niveau 1 du Grand Prix de l'Eurovision.
Il se murmure, dans les milieux autorisés à se murmurer, qu'il n'y aurait aucun lien direct de cause à effet entre ces deux événements. Mais l'expérience nous amène à demeurer circonspects. Ce ne serait pas la première fois, en effet, que ceux qui savent tentent de minimiser, voire d'occulter, certaines informations, pourtant primordiales aux yeux de ceux qui ne savent pas que ceux qui savent en savent plus qu'eux mais font mine de ne pas savoir sous prétexte qu'il vaut mieux, pour eux qui savent, que ceux qui ne savent pas n'en sachent pas trop. Ou le moins possible. Ou pas du tout.
Donc, voilà.

commentaires

RIEZ EN TRAVAILLANT !

Publié le 1 Mai 2016 par Jean Dufour

1er Mai, Fête du Travail. Et aussi Journée mondiale du Rire. Une même commémoration pour deux éléments essentiels à l'existence, même si l'essentialité du premier reste toute relative. Une grande manifestation rendra hommage à ces deux thèmes majeurs dont la conjugaison sera incarnée une fois de plus par la prestation d'un spécialiste du genre, l'emblématique Marc Goblet !
Donc, voilà.

commentaires