Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Donc voilà

Un peu de tout, sur tout ou rien, selon l'humeur du jour.

PARLONS PEU MAIS PARLONS BIEN

Publié le 30 Août 2015 par Jean Dufour

Ce n'est pas parce que les vacances sont finies qu'on n'a plus le droit de s'instruire...
Ne confondons pas: "Je te prends dans ma voiture" avec "Je te prends dans ma voiture" ! L'un n'étant pas possible sans l'autre, alors que l'autre sans l'un est tout-à-fait réalisable.
Tandis que "Je te prends dans ta voiture" ne laisse planer aucun doute. Et du reste, est plus économique.
Donc, voilà.

commentaires

BARTMAN IS BACK

Publié le 29 Août 2015 par Jean Dufour

On l'attendait ! Bart (pas Bart Simpson... l'autre) s'est enfin exprimé à la télévision dans ce délicat débat qui anime en ce moment l'opinion publique européenne. Il estime que les oiseaux migrateurs du zoo d'Anvers, récemment arrivés, devraient faire l'objet d'un régime spécial. Selon lui, seuls ceux qui sont nés sur place, ou qui y résident depuis longtemps, pourraient encore avoir droit à leur double ration de cacahuètes. On accorderait nez-en-moins aux autres le droit de regarder. On n'est pas des chiens ! Et puis, regarder, ce n'est déjà pas si mal.  
Donc, voilà.

 

commentaires

SDF: SANS DIPLÔME FIXE

Publié le 26 Août 2015 par Jean Dufour

Les décideurs qui décident pour nous ont décidé que les étudiants qui ont été recalés lors de leurs examens de fin d'études se feront refouler une deuxième fois, quand ils se présenteront à la porte du bureau du chômage: plus question de percevoir des allocations si vous n'avez pas un beau bulletin ! Pas de belles notes, pas de sous-sous ! 
Il nous parait utile de préciser cependant que tous les examens et diplômes ne donnent pas nécessairement et automatiquement le droit de figurer au tableau d'honneur de l'Office National de l'Emploi. Ainsi le certificat de réussite de l'examen du permis de conduire, même poids lourd, n'entre pas en ligne de compte, pas plus que celui du passage avec succès au contrôle technique, fût-ce en première session, et sans enveloppe. L'examen de conscience du séminariste fautif n'ouvre pas non plus le droit aux allocations, ni d'ailleurs le résultat positif de votre dernier test de grossesse. Une mise en examen pour tricherie ou révélation des réponses sur les réseaux sociaux n'aura aucune valeur. Les diplômes pour dons multiples de sang ou de sperme ne sont pas acceptés. Et enfin, précisons qu'il n'est pas utile de venir arborer fièrement au guichet le résultat positif de votre dernier toucher rectal, de toutes façons vous l'aurez dedans !
Donc, voilà.

 

commentaires

THALYS AU PAYS DES MERVEILLES

Publié le 24 Août 2015 par Jean Dufour

Au lendemain d'un attentat ou d'une menace d'acte terroriste, les décideurs qui décident pour nous décident généralement de la mise en place ou du renforcement des mesures de sécurité destinées à éviter que de pareils actes ne se reproduisent.
Soucieux d'apporter notre contribution aux débats qui traversent notre société, nous avons sérieusement réfléchi à la question et sommes arrivés à la conclusion détonante que, plutôt que d'appliquer ces dispositifs le lendemain des attentats, il serait beaucoup plus judicieux de le faire tout juste avant ceux-ci. Selon nos estimations, un délai de 2 à 3 heures pourrait suffire.
Dans le meilleur des cas, ces dispositions devraient dès lors déjouer les actes malveillants, et  rendre inutiles l'organisation de procédures de sécurisation.
Une belle économie !
Ne nous remerciez pas, c'est tout naturel !
Donc, voilà, 

 

commentaires

NOUVELLE LEGISLATION

Publié le 23 Août 2015 par Jean Dufour

Les décideurs qui décident pour nous ont décidé d'actualiser les règles de bonne conduite en voiture. Voyageurs solitaires, et surtout voyageuses solitaires, pour que la route vous soit douce et légère, ayez toujours à portée de main le nouveau gode de la route ! 
Donc, voilà.

 

commentaires

TOUT ÇA POUR ÇA

Publié le 22 Août 2015 par Jean Dufour

Il arrive souvent, et parfois même très souvent, que l'on commence une phrase, écrite ou parlée, et qu'au gré de son expression, distrait par maints détails ou par des préoccupations plus importantes, telles que celle de savoir si l'utilisation du mot "maints" (ne pas confondre avec mains, sans "T" bien que ce soit souvent avec la main que l'on fasse "santé") dans ce texte est bien à propos ou si elle relève d'un maniérisme exagéré ou d'une volonté d'étaler sa culture là où un vocable plus accessible tel que  "beaucoup de" ou "plusieurs" serait mieux compris par le commun des mortels, précision par ailleurs gratuite puisque seuls les mortels sont susceptibles d'entendre ou de lire ce discours, et qu'il n'est donc point utile de le préciser à moins qu'à nouveau l'objectif de l'auteur ne soit de satisfaire un besoin de reconnaissance de sa science linguistique auquel cas il ne se servirait du lecteur ou de l'auditeur que comme un objet d'assouvissement de son besoin d'affirmation de soi qu'il pourrait plus aisément développer par d'autres moyens tels que la lutte gréco-romaine, une thérapie de groupe ou encore la participation à une émission de téléréalité où il s'agit de s'exposer (et non de "sexe poser", tel le moine au soir de la prononciation de ses vœux de chasteté) au vu et au su de tous et d'en ressortir la tête haute en cas de victoire et les épaules basses en cas de plus probable défaite, car enfin, comment peut-on croire que le talent se mesure au nombre de votes téléphoniques dont l'utilité inavouée et à moitié impardonnée, est de générer un afflux d'appels payants destinés à faire grimper dans les bourses les actions des sociétés qui produisent ce type de programmes que personne ne regarde mais que tout le monde regarde selon que l'on se réfère aux commentaires entendus à l'arrêt du bus, ou du tram, ou du métro, d'ailleurs on s'en fout, cela n'a aucune importance, ou que l'on observe les taux réels d'écoute, encore que c'est pas parce que sa télévision est allumée que l'on regarde ou que l'on écoute, ou que les deux, d'ailleurs en ce moment, pendant que s'écrivent ces lignes, le téléviseur est allumé, et l'on y voit l'image fixe d'un présentateur d'une chaîne de radio, acteur d'un genre nouveau, la radio filmée qui, si elle n'existait pas déjà s'appellerait de la télévision, alors que la radio avait l'avantage de vous faire entendre des voix et de vous faire deviner la physionomie de leur porte-voix, laissant libre cours à tous les fantasmes, tandis que maintenant que vous voyez les présentateurs radio à la TV, le charme est rompu et on se demande d'ailleurs à quoi ça sert si ce n'est du remplissage, et un jour on fera l'inverse on passera les émissions de télévision et les films à la radio et on pourra imaginer tout ce qu'on veut, mais c'est quand même un détournement d'invention, c'est un peu comme si on utilisait son téléphone pour faire des photos alors que vous pouvez toujours essayer de téléphoner avec votre réflex, ça n'a aucun sens, laissons les choses à leur place comme disait mon beau-frère en enfilant son caleçon, cet article vestimentaire tant décrié (le caleçon, pas mon beau-frère ... quoi que) alors qu'il contient le mot "leçon", symbole d'apprentissage s'il en est, et qui nous invite à découvrir l'origine de ce mot né dans les cours de récréation ou l'enfant devait parfois choisir entre aller faire caca ou suivre la leçon, situation dilemmique (ça existe si je veux !) qui incita l'inventeur du petit bout de tissu miracle à conjoindre les deux termes de "ca" et de "leçon" pour nommer sa salutaire découverte, qui devint plus tard le "slip" que les canadiens appellent "bobette", ce qui devait donner naissance à ces adorables héros de "zob et bobette", et donc qu'on ne sache plus à la fin ce qu'on voulait dire au début. Et ça c'est fréquent.
Donc, voilà.

commentaires

LES RAQUETTES, LES SOURIS DANSENT

Publié le 16 Août 2015 par Jean Dufour

Un peu de vocabulaire, à 15 jours de la rentrée:
Au tennis, une manche se dit "set".
Au ping-pong, une manche se dit "set de table".
Donc, voilà.

 

commentaires

15 AOÛT: PRUDENCE

Publié le 15 Août 2015 par Jean Dufour

Comme chaque année, nous nous devons de réitérer nos conseils de prudence à l'occasion de la célébration du 15 août, afin que la fête reste une fête et n'engendre pas de conséquences fâcheuses pour l'avenir... parfois à très long terme !
Aussi, en cette journée des vierges qui montent au ciel, nous recommandons aux messieurs (et aux dames aussi, pourquoi pas) d'être particulièrement attentifs et prudents, et surtout de prendre toutes les précautions qui s'imposent.
Donc, voilà.

commentaires

JOURNÉE INTERNATIONALE

Publié le 14 Août 2015 par Jean Dufour

srehcuag sed elanoitanretni eénruoj, tûoa 31 eC. 
! suot à etêf ennoB.
àliov, cnoD.

 

commentaires

PAPILLON DU JOUR

Publié le 13 Août 2015 par Jean Dufour

Il n'est pas toujours nécessaire de se torturer les méninges pour extraire de l'actualité un bon mot ou un trait d'humour qui n'amusera parfois que son auteur, mais enfin bref (quelques exemples sur ce blog). 
Parfois les informations contiennent en elles-mêmes tous les ingrédients d'un clin d'œil que s'il était inventé on dirait mais c'est inventé. Sauf que cette fois, cela ne l'est pas. 
Nous revenons en fait à ce triste fait divers qui mit en scène le richard et papillonnant bourgmestre de Dinant, lui même qui, ce mercredi soir, emboutit son premier échevin (en voiture, heureusement... pour lui... ou pour l'autre... ou pour les deux). Bref, on lit dans la gazette que c'est à la rue de Bonsecours (sic) que le choc s'est produit. Cet axe mène au Collège de Belle-vue (re-sic). Le mayeur conduisait une cabriolet (re-re-sic). Merci Richard de penser à nous divertir, même dans l'adversité.
Donc, voilà.

 

commentaires
1 2 > >>