Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Donc voilà

Un peu de tout, sur tout ou rien, selon l'humeur du jour.

LA PENSÉE DU JOUR

Publié le 30 Décembre 2015 par Jean Dufour

"Il vaut mieux avoir le cul dans le beurre que dans les épinards".
Donc, voilà,
commentaires

LE SAINT DU JOUR

Publié le 27 Décembre 2015 par Jean Dufour

Une fois de plus, remercions le calendrier de nous offrir la possibilité de nous instruire tout en nous cultivant. Beaucoup de versions circulent à propos de l'identité de Jean, le Saint d'aujourd'hui. Selon nos recherches, nous pouvons nez-en-moins affirmer que Saint Jean n'était pas seul. En effet, après la naissance de leur premier né, qu'ils baptisèrent Jean, Monsieur et Madame Merdelapolice donnèrent naissance à un deuxième fils. Malheureusement, issus d'un milieu particulièrement démuni que même Viva-for-live n'avait pas encore réussi à sortir de la misère, et privés de tout et surtout d'imagination, à moins que cela ne fut la conséquence d'une consommation excessive de boissons alcoolisées (de Rome), ils offrirent également à leur deuxième fils le prénom de Jean. Ce doublon n'allait pas rester sans conséquences sur leur avenir. En effet, il ne fut jamais possible de déterminer auquel des deux frères attribuer l'invention qui allait les rendre célèbres. A tel point qu'on décida une fois pour toutes de nommer de leurs deux prénoms le célèbre pantalon qui fit le tour du monde sous le nom de Jeans.
Pour ne pas rompre la tradition, chacun dans la famille continua à appeler ses fils Jean (nous en avons dénombré 23 jusqu'ici, dont le dernier connut son heure de gloire dans les années soixante). On se souvient également de cet autre fils Jean, le fameux inventeur de la boisson dont il signa lui-même péniblement l'étiquette, un soir de liquidation des stocks, d'un Gin Fizz qui allait rester dans les mémoires. Mais ceci est une autre histoire.
Donc, voilà.
commentaires

LE BŒUF BEUGLE, LE JINGLE BÊLE

Publié le 26 Décembre 2015 par Jean Dufour

Reconnaissons que si Jésus était né dans le service de maternité d'un hôpital universitaire, nos crèches sous le sapin présenteraient une allure bien moins pittoresque, avec leurs santons en tabliers blancs et sabots perforés, Saint-Joseph coiffé d'une charlotte et muni d'un masque chirurgical, la Vierge Marie tentant un premier selfie, et en guise de guirlande lumineuse l'écran de l'électrocardiographe dont le bip-bip aurait été remplacé pour la circonstance par les premières notes de Jingle Bells ! Les rôles de l'âne et du bœuf, bannis de ce milieu aseptisé, seraient tenus par  l'assistante sociale stagiaire et le cliniclown de service. Et les moutons sous le lit auraient été envoyés paître ailleurs par la technicienne de surface.
Donc, voilà.
commentaires

RÉTROSPECTIVE 2015

Publié le 22 Décembre 2015 par Jean Dufour

Nous approchons à grands pas de la fin de l'année qui, comme le veut désormais la tradition, coïncidera précisément avec le début de la suivante. Si tout fonctionne comme prévu.
C'est toujours avec un plaisir ému que nous nous retournons en nous penchant (comme ceci... Aïe !) sur les douze mois écoulé-lés.
Intéressons-nous plus particulièrement aujourd'hui à Janvier. Entamé le premier, le jour même de la nouvelle année, Janvier aura été un mois sans surprise puisqu'il s'est terminé le 31 sans que quiconque ne s'en soit particulièrement ému, dans cette triste indifférence générale qui gangrène peu à peu les rapports entre les membres de notre aïe-faune humaine.
On notera néanmoins l'émouvante commémoration, le 13 du mois, du 597 ème anniversaire du 18 juillet 1639. Une manière de perpétuer le souvenir afin que les générations futures n'oublient pas et que chacun se souvienne de ce qui s'est passé ce jour là et qui risque de se reproduire si nous ne veillons pas à ce qu'il n'en soit pas ainsi. 
Souvenons-nous aussi que le 26, le soleil s'est levé à 8 h 29 et s'est couché à 17 h 38, ce qui n'est vraiment pas un exemple pour notre jeunesse !
Demain, nous nous pencherons sur Février, ce Poulidor du calendrier. S'il se laisse faire.
Donc, voilà.
commentaires

CHÔMEURS N.A.

Publié le 13 Décembre 2015 par Jean Dufour

Le parti de Bart (pas Simpson, l'autre) propose de retirer le revenu d'intégration aux alcoolos et aux toxicos. 
Il nous revient de source confidentielle que le susnommé, féru de culture latine, aurait suggéré que les imbibés exhibent au revers du veston une capsule de Stella (ou "étoile", traductionem pour les inculturum), dans un souci de simplification administrative.
NDLR. Toute ressemblance avec des personnes ou des événements réels seraient purement fortuite.
Donc, voilà.
commentaires

CA N'VAUT PAS LE PEN.

Publié le 11 Décembre 2015 par Jean Dufour

On peut parler d'un véritable raz-de-marine, tant leur victoire est éclatante. Ils étaient déjà en tête de tous les sondages, ils se sont hissés le week-end dernier tout en haut des suffrages dans toutes les régions de l'hexagone. Et on peut présumer qu'il en sera de même au deuxième tour. Avec un résultat de 44 %, on voit en effet mal comment les autres participants, même coalisés (de Rome) pourraient se remettre d'une telle déconfiture aux groseilles.
Alors que dans notre pays l'on tente péniblement de mettre en place des cours de rien, chez nos voisins c'est le rien qui prend nettement la tête de la gouvernance. En effet, que l'on soit pour ou contre, il faut bien admettre que les abstentionnistes représentent bel et bien la première force politique du pays. 
Quelle que soit la suite des événements, ils auront démontré qu'en s'unissant et en laissant les divergences au vestiaire, on peut constituer une force incontournable. Les jemenfoustistes, les fainéants, les distraits ou les contestataires ont conjugué leurs efforts pour se présenter à l'opinion d'une seule voix et triompher haut les mains face aux partis traditionnels. 
C'en est bien fini des querelles gauche-droite, des rivalités majorité-opposition. Désormais c'est le rien qui fait l'unanimité. Un tournant historique qui devrait guider le pays vers une nouvelle ère. L'ère de rien ! 
Donc, voilà.

commentaires

CARREFOUR LEONARD

Publié le 7 Décembre 2015 par Jean Dufour

Ce dimanche, en l'église de Koekelberg, devant une assemblée nombreuse et recueillie de fidèles venus lui témoigner leur reconnaissance après ces cinq années de règne à la tête de l'Eglise catholique belge, le Primat Léonard a tiré sa révérence. Celle-ci a immédiatement porté plainte !
Donc, voilà,

commentaires

PETITS GESTES, GRANDS EFFETS

Publié le 3 Décembre 2015 par Jean Dufour

En cette journée internationale des personnes handicapées, nous avons le plaisir de vous annoncer que nous publierons désormais nos communiqués en version sous-titrée. Ne nous remerciez pas, c'est tout naturel.
L'info du jour: en réponse aux nombreuses sollicitations et sous la pression des mouvements d'opinion, mais aussi pour éviter que ne se reproduisent les événements que tout un chacun souhaite ne plus voir se reproduire, les décideurs qui décident pour nous vont débattre aujourd'hui du fameux projet de loi qui devrait désormais imposer aux gardiens de zoo de connaître le langage des cygnes.
Donc, voilà.

Sous-titre: En cette journée internationale des personnes handicapées, nous avons le plaisir de vous annoncer que nous publierons désormais nos communiqués en version sous-titrée. Ne nous remerciez pas, c'est tout naturel.
L'info du jour: en réponse aux nombreuses sollicitations et sous la pression des mouvements d'opinion, mais aussi pour éviter que ne se reproduisent les événements que tout un chacun souhaite ne plus voir se reproduire, les décideurs qui décident pour nous vont débattre aujourd'hui du fameux projet de loi qui devrait désormais imposer aux gardiens de zoo de connaître le langage des cygnes.
Donc, voilà.

commentaires

PARADIS TERRESTRE

Publié le 1 Décembre 2015 par Jean Dufour

Les décideurs qui décident pour nous sont réunis à Paris pour tenter de trouver une solution au problème du réchauffement de la planète. Il est en effet plus que temps qu'une solution durable (de lièvre) soit trouvée. Si l'on observe ce cliché de notre envoyé spécial, la hausse de la température commence à produire des effets spectaculaires chez certaines espèces. Il n'est pas trop tard, mais il est temps !
Donc, voilà.

PARADIS TERRESTRE
commentaires