Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Donc voilà

Un peu de tout, sur tout ou rien, selon l'humeur du jour.

WEEK-END SPORTIF (résumé)

Publié le 23 Juillet 2017 par Jean Dufour

Cyclisme

Christopher Froome remporte son quatrième Tour de France: froome, froome, froome, froome !

Moto-Cross

Antonio Cairoli remporte le GP de Tchéquie: vroum, vroum, vroum, vroum !

Donc, voilà.

commentaires

ENTENDU A LA RADIO

Publié le 21 Juillet 2017 par Jean Dufour

L’équipe féminine belge de football va disputer aujourd’hui son deuxième match de poules !
Donc, voilà.

commentaires

LES GOALS DES FEMMES

Publié le 20 Juillet 2017 par Jean Dufour

Le football féminin est au football masculin
ce que le cyclisme masculin est au cyclisme féminin.
Sans les pédales.
Donc, voilà.

commentaires

LES JEUX DE L'ÉTÉ

Publié le 15 Juillet 2017 par Jean Dufour

En cette journée où nous fêtons les Donald, nous proposons à nouveau un petit jeu à nos jeunes amis, afin de les distraire pendant que leurs parents picolent en terrasse.

Voici trois personnages qui sont fêtés aujourd'hui:
A. Donald Duck
B. Donald Trump
C. Mac Donald

Attribue à chacun d'entre eux un des qualificatifs suivants:
a. Imbuvable
b. Immangeable
c. Impayable.

Bon amusement !

Donc, voilà.

LES JEUX DE L'ÉTÉ
commentaires

CAHIER DE VACANCES

Publié le 14 Juillet 2017 par Jean Dufour

Profitons de cette trêve estivale pour continuer à nous instruire tout en nous instruisant. Youkaïdi, youkaïda !
Etudions aujourd'hui l'origine du mot Cuistax. Nous connaissons tous ces drôles de machines sur lesquelles le brave père de famille s'essouffle, entre deux Duvel, à véhiculer un joyeux équipage composé d'une épouse flemmarde pianotant sur son aïe-faune, d'un adolescent boutonneux qui n'en a rien à foutre et de la petite dernière qui voudrait bien pédaler mais à qui il manque quelques centimètres.
Le mot cuistax remontrait au temps où l'intégrisme vestimentaire régnait en maître sur nos plages, et où l'exposition du moindre centimètre carré de chair fraîche (ou pas), surtout féminine, valait à sa propriétaire d'être taxée de légèreté, voire d'une amende si un membre de la maréchaussée venait à être témoin de l'exhibition interdite. Le représentant de l'ordre se devait alors d'appliquer la taxe sur les cuisses nues, traduite en langage local par "cuisse-taxe".
Heureusement les mœurs ont évolué. Il est révolu le temps où l'anatomie féminine devait être voilée d'un bout de tissu pour la soustraire aux regards concupiscents de la gente masculine. La législation fut abolie et le mot "cuisse-taxe" tomba peu à peu en désuétude. C'est aux anciens que l'on doit d'avoir réveillé ce vocabulaire endormi, quand survint la mode des locations de vélos et autres engins à pédales sur les digues de la mer du Nord. L'utilisation de ces mécaniques provoquant chez les dames et demoiselles du flottement dans les jupettes, laissant découvrir au passage genoux, cuisses et plus si affinités, les ancêtres goguenards, l'œil pétillant toujours en alerte, regardaient passer les vacancières, et dans un vieux réflexe, criaient en rigolant: "cuisse-taxe !". Peu à peu l'expression est devenue l'appellation que l'on connait aujourd'hui et fait désormais partie du langage courant de l'estivant.
Demain, nous étudierons le mot "Syntaxe".
Donc, voilà.

CAHIER DE VACANCES
commentaires

L'ÉTÉ DES FESTIVALS

Publié le 13 Juillet 2017 par Jean Dufour

Entendu chez un couple italo-wallon:


- Lui: "Chou, t'as vou ? C'est Dour !"
- Elle: "É ben, il esteut tins !"
(traduction pour nos amis du Nord: "Eh bien, il était temps !")

 

Donc, voilà.

commentaires

CONSEILS VACANCES

Publié le 11 Juillet 2017 par Jean Dufour

En cette période estivale, vous êtes nombreux à vous retrouver dans des endroits populeux tels que plages, campings, festivals, pèlerinages... Ces concentrations humaines génèrent habituellement des déboires et soucis divers, parmi lesquels les légendaires "objets perdus" figurent en tête de liste des tracas rencontrés par les juilletistes et aoûtiens. Aussi, avons-nous décidé de vous venir en aide, en vous prodiguant quelques conseils.

Si vous trouvez un objet sur la plage, et que malgré vos recherches vous n'arrivez pas à identifier son propriétaire, quoi de plus naturel que de vous l'approprier en tout bien tout honneur. Vous contribuerez ainsi à l'assainissement du lieu tout en posant un geste écologique par une action de recyclage improvisée bienvenue en cette époque de gaspillage. 
Mais encore faut-il identifier correctement la nature de l'objet et surtout l'utiliser à bon escient.

D'où notre conseil du jour. Aujourd'hui, "comment distinguer un string d'une tong ?" Question essentielle, surtout si vous décidez de faire un usage personnel de l'objet trouvé. En fait, c'est relativement simple et une observation attentive vous permettra d'identifier rapidement votre butin. Dans le string la séparation est juste au milieu, dans la tong pas. Mais le plus simple est encore d'essayer ...
Donc, voilà.

CONSEILS VACANCES
commentaires

SEA, SEX AND SUN

Publié le 10 Juillet 2017 par Jean Dufour

Les tour-opérateurs proposent de plus en plus de formules de vacances dans des hôtels "enfants non admis". Les chaînes hôtelières ciblent toujours davantage les couples sans enfants. Ainsi, les jeunes mineurs (avec ou sans casque) ne sont plus les bienvenus dans un complexe hôtelier sur cinq. Les auteurs de ces initiatives se justifient ainsi: "Les clients ont souvent une vie agitée et souhaitent profiter de vacances calmes, sans pression et aussi en haute saison."
En fait, il n'en est rien. Et derrière cet argument purement commercial, se cache en réalité un motif bien plus noble. A l'instar (de Russie) des films "enfants non admis" dont cet avertissement vise à protéger les petits de scènes qui pourraient marquer à vie leur sensibilité fragile, les hôtels "enfants non admis" n'ont pour seul objectif que de soustraire à la vue des gamins et des gamines les horreurs qu'ils pourraient découvrir au bord des piscines. Une belle initiative qu'il convient donc d'encourager.
Donc, voilà

SEA, SEX AND SUN
commentaires

L'ECOLE EST FINIE

Publié le 9 Juillet 2017 par Jean Dufour

Une fois de plus, les pseudo-humoristes en mal d'inspiration, frustrés de ne pas faire eux-mêmes la une des gazettes, se sont rués, tels la mouche sur la caca, la vérole sur le bas clergé, ou le CDH sur le PS, sur ce tragique fait divers et ont eu le mauvais goût de tenter de rallier leurs ouailles en raillant cette malheureuse victime dont la presse dominicale du dimanche a fait ses gros titres, espérant réveiller l'estivant qui sommeille en terrasse et maintenir ainsi ses chiffres de vente en cette période de torpeur généralisée (oui, c'est long comme phrase, mais nous sommes en rupture de stock de ponctuations NDLR). Et donc, révéler que le fils de Sheila s'est donné la mort après avoir écouté pour la première fois "Laisse les gondoles à Venise" interprété par son illustre mère et celui qui connut une gloire éphémère (du Nord) dans les années septante sous le pseudonyme de Ringo, relève du plus mauvais goût. Nous ne pouvons que nous insurger contre cette pratique charognarde qui se repaît des moindres vicissitudes de l'actualité, les plus morbides soient-elles, et nous nous désolidarisons fermement de la diffusion de telles goujateries.

Nous préférons puiser dans nos archives et ressortir ce bon mot des Frères Ennemis qui a fait crouler de rire ceux que cela faisait rire à l'époque: "Allo Sheila ?" - "Non, ch'est en fache" !
Donc, voilà.

L'ECOLE EST FINIE
commentaires

AREUH.BE

Publié le 9 Juillet 2017 par Jean Dufour

Cela devait arriver un jour, et c'est arrivé. Les fabricants de matériel de puériculture sont à leur tour rejoints par la vague du "tout à l'informatique". Une firme célèbre a présenté ce mardi à la presse le premier prototype de tablette à langer. 
Donc, voilà.

commentaires
1 2 > >>